Quelques conseils diététiques pour les personnes dyalisées

Les conseils diététiques en matière de traitement à base de dialyse sont très importants. En effet, l’incapacité des reins à pleinement assurer leur rôle impose de faire attention aux différents apports en alimentation. Cela évitera de devoir subir les pénibles heures de dialyses interminables et permettra de maintenir un état de santé optimal.

Le défi d’une alimentation adaptée

La dialyse est une réponse au problème d’insuffisance rénale. En effet, lorsque les reins présentent des difficultés à diluer les substances en excès dans l’organisme, celles-ci s’y accumulent. Elles y créent des  problèmes de santé non négligeables. C’est à ce moment que la dialyse entre en jeu. En jouant le rôle des reins, elle permet d’éliminer les excès dans l’organisme tout en y apportant d’autres substances nécessaires.

Le traitement de la dialyse se présente difficile en lui-même et mobilise sérieusement le patient. Le patient doit par exemple généralement faire une dialyse trois jours par semaine à raison de quatre à cinq heures par séances. En adaptant l’alimentation, le traitement se trouve plus facilité. 

Quelques conseils d’alimentation

Les conseils en alimentation adaptée à la dialyse sont nombreux. En voici quelques-uns :

Quelques conseils diététiques pour les personnes dyalisées

Les minéraux

L’accumulation de phosphore et de potassium peut par exemple se révéler nocive pour les personnes dialysées. Bien qu’ils y jouent un rôle important dans l’organisme, il faudrait les réduire. C’est pourquoi il est conseillé au patient de ne plus consommer trop de fromages, de fruits oléagineux, des aliments industriels…

L’eau

L’un des problèmes de l’insuffisance rénale est l’incapacité des reins à éliminer l’eau. En diminuant sa consommation en solutions hydriques, le patient évite qu’elles s’accumulent dans les tissus de l’organisme.

Le sel

C’est un élément nutritionnel qui favorise la sensation de la soif. L’eau n’est pourtant pas bonne pour les patients. Réduire la consommation en sel permet aussi d’empêcher la rétention d’eau favorisée par cet élément.

Le calcium et la vitamine D

Le calcium disponible dans les produits laitiers est souvent en quantité faible chez les dialysés. Pourtant, il est important dans la constitution des os. Il faudrait tout en augmentant la consommation en calcium, augmente celle en vitamine D. En effet, en raison de leur défaillance, les reins ne produisent plus la vitamine D qui permet d’aller fixer le calcium sur les os.